Porto Portugal
Europe,  Portugal

Porto – Portugal

Avant le confinement, nous avons eu la chance de pouvoir nous pacser et faire un petit voyage de PACS. Alors, on a opté pour le Portugal et plus précisément, la jolie ville de Porto !

Tout d’abord, pourquoi avoir choisi le Portugal ? Tout simplement parce que c’était le meilleur rapport qualité/prix par rapport à notre budget. Ensuite, j’y suis allée lors de mon Erasmus en 2014 et j’avais regretté de ne pas y passer plus de temps car la ville est vraiment sympa. Donc, nous nous sommes envolés pour Porto et après 1h30, nous voici arrivés !

Nous avions trouvé une chambre dans un hôtel 4 étoiles, en plein centre et tout proche du Douro. Pour se rendre à l’hôtel, nous avons pris le métro. Pour 2.60€ et en à peu près 1h, nous arrivons à l’hôtel, on dépose nos affaires et on décide de faire un premier tour. On se balade le long du Douro et ensuite, on décide de trouver un endroit pour manger. On opte pour un petit resto’ de tapas pas loin de l’hôtel. C’était très correct et pour un prix tout aussi correct. On décide de rentrer et d’aller se coucher car la journée a été assez speed et on veut être en forme pour le lendemain.

Jour 1 :

Et le séjour commence dans la grisaille et un peu de pluie. Mais rien ne nous empêchera de profiter de notre voyage ! On prend nos sacs à dos et c’est parti ! On commence notre balade du jour en allant voir la gare , véritable œuvre d’art. Sur ses murs on trouve des azulejos, faïence typique portugaise qu’on retrouve sur de nombreux édifices de la ville. C’est vraiment un endroit à voir si vous êtes de passage à Porto. L’architecture de cette gare est très intéressante et semble appartenir à un autre temps.

Ensuite, nous avons décidé de déambuler dans les rues et de nous diriger tout doucement vers la librairie Lello. Vous ne connaissez pas ? Eh bien, si vous êtes de passage à Porto, cette librairie vaut le détour ! A noter qu’il faut acheter des tickets pour y entrer et qu’il faut parfois patienter un peu en fonction du nombre de visiteurs. C’est un des plus beaux endroits de Porto et la plus belle librairie que j’ai vu. Oui, oui, j’assume ce jugement purement subjectif. Les escaliers en bois sont une véritable merveille et ont, si l’on se tient au on dit, inspiré J. K. Rowling dans la rédaction d’Harry Potter lorsqu’elle décrit les escalier de Fleury et Bott. Même sans cela, la librairie est un véritable bijou architectural. C’est un must see de Porto.

Nous avons ensuite continué à déambuler. Nous nous sommes tout de même arrêter pour grignoter quelques bocadillos et des pasteis de nata. Au fil de nos pérégrinations, nous nous retrouvons à visiter le Sé do Porto ou cathédrale de Porto. Cet édifice roman est très intéressant et vaut le détour.

Le soir, nous avons décidé d’aller manger dans un restaurant quelque peu excentré qui s’appelle : l’Apego. Si vous passez à Porto, vous devez aller dans ce restaurant. On y mange très bien et le personnel est adorable. Quand nous y sommes allés, le restaurant était quasi-vide mais le résultat dans nos assiettes valaient bien la marche qui la précédait. Une très bonne adresse ! Alors, petit tip mais au Portugal on vous proposera souvent du pain et des choses diverses et variés à tartiner. Ce sont des « couverts » et c’est payant. Voilà si vous ne le saviez pas, ça peut aider et surprendre lorsqu’on reçoit l’addition.

Jour 2 :

On se réveille au Portugal et re-belotte, le temps ne semble pas être avec nous. Qu’à cela ne tienne, nous partons pour traverser le célèbre pont Dom Luis I et aller faire un tour sur l’autre rive qui fait face à Porto : Vila Nova de Gaia. C’est sur cette rive qu’on trouve les entrepôts et caves où vous pouvez goûter du Porto. Bon, à 11h du mat’ on avait pas trop envie mais c’était très sympa. Pour monter et voir le fort, vous avez un téléphérique. Le prix est de 6€/personne (si je ne m’abuse).

Sur les hauteurs, on trouve un fort dont on ne peut visiter presque rien car occupé en partie par des militaires. Par contre, c’est un très beau point de vue et ça permet de faire des belles photos.

Malheureusement, le temps ne se prêtait pas à de belles photos ensoleillées comme on en rêve pour ses vacances. Mais ça ne nous a pas empêché d’en profiter au max ! Nous avons continué de déambuler et sommes tombés sur les rues commerçantes de la ville. Étant un peu fatigués nous en avons profité pour rentrer à l’hôtel de dormir un peu.

Le soir venu, nous sommes partis à la recherche d’un restaurant pour nous sustenter et celui que nous avions trouvé était fermé… Mais qu’à cela ne tienne, à Porto, vous trouvez des restaurants absolument partout ! Nous avons opté pour un restaurant tourné tapas. Ce n’était pas une super réussite mais bon, ça remplissait l’estomac.

Jour 3 :

Et voilà la dernière journée complète à Porto qui s’amorce, le lendemain, il faudra reprendre l’avion et rentrer en France. Pour être honnête, on aurait voulu rester dans notre bulle post-PACS et éviter la bulle Covid-19 mais bon, il faut bien rentrer à la maison. Mais avant, on a décidé de prendre le bus et direction la plage !

Je suis une fille de la mer. Il m’était donc impossible de partir sans passer voir l’océan et coup de bol, il fait beau ! Eh oui, le soleil est enfin de la partie et ça fait du bien car ça donne un tout autre visage à Porto. Direction la meeer ! Enfin l’océan si on veut chipoter et c’est beau et reposant quand on vient de Toulouse et que l’eau salée nous manque un peu plus chaque jour (vous le sentez le côté mélodramatique ?). Franchement, c’est sauvage et ça fait du bien. Par certains aspects ça me rappelle certains coins du Morbihan et c’est agréable. On prend un bon bol d’air frais avant de rentrer.

Après ce petit interlude salé, on décide de prendre le tramway. Vous savez, ce vieux tramway tout beau, tout en bois qu’on voit sur les cartes postales. Celui-là même et c’est très sympa. On décide d’aller manger dans un bistrot un peu bobo qui s’appelle la Epoca. Ils ont des bons produits et tout est fait maison. Ensuite, on décide de se balader et de profiter de ce dernier jour pour déambuler.

On retraverse le Douro pour faire de plus belles photos et pour photographier dans nos têtes cette si jolie ville. Porto, ce n’est pas la dernière fois que nous venons te voir !

Et voilà que s’achève notre séjour… Nous devons reprendre l’avion et dire au revoir à une ville que nous avons beaucoup aimé !

Si vous comptez aller à Porto, sachez qu’il faut de bonnes jambes car la ville est construite à flanc de collines donc on passe son temps à monter et descendre. Par contre, ça vous fera un fessier d’enfer ! Ainsi, notre petite escapade en amoureux prend fin et il faut partir retrouver la folie du Covid-19 à la maison. Nous sommes contents d’avoir pu faire ce voyage avant et d’avoir pu en profiter comme nous l’avons fait. C’est une ville qui a beaucoup de charme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :