Projet Friendzone – Projet Bridezilla de M. D. Bortoli

Bon ce sera deux chroniques en une car j’ai fait l’éloge de Projet Friendzone sur mon Facebook privé mais pas sur ce blog (shame on me). Je profite donc d’avoir fini le tome 2 pour vous parler de cette trilogie (le tome 3 est en cours d’écriture, c’est mon petit doigt qui me l’a dit) qui me fait rire et me détend après une journée de boulot un peu trop difficile. Ce livre peut se lire à toute heure du jour ou de la nuit, à condition d’accepter de passer pour un(e) taré(e) à se marrer tout(e) seul(e) le nez dans son bouquin.

Quand j’ai commencé Projet Friendzone, j’ai retrouvé la littérature que je dévorais adolescente, la « chicklit » comme dirait son autrice elle-même. Bon on va pas se mentir non plus, le langage, les scènes de sexes et autres petites descriptions ne faisaient pas partie de la littérature que je lisais à l’époque mais j’ai retrouvé ce même plaisir que quand je lisais (ou plus exactement, dévorais) un tome de Quatre filles et un jean, saga de mon adolescence.

Les personnages sont attachants, et il est très facile de s’identifier. Je ne sais pas pour vous mais je suis une catastrophe ambulante et donc je n’ai eu aucun mal à m’identifier au personnage principal : Grace, narratrice de l’histoire d’ailleurs. Une jeune fille pleine de vie, d’insouciance, de sourires mais qui a la particularité de provoquer des catastrophes partout et tout le temps. Le pitch ne casse pas 3 pattes à un canard. C’est celui d’une comédie romantique à l’américaine. Grace est amoureuse de Samuel, qui est le meilleur de son frère, et ce, depuis l’adolescence. Il se retrouve lors du mariage du frère de Grace et là, ce qui doit se passer, se passa. Et ainsi, commence Projet Friendzone. On suit les péripéties de Grace qui cherche par tous les moyens à séduire son amour d’adolescence. Et c’est pas gagné ! Maladroite, attachante, un peu bornée, elle ne se laissera pas démonter et montera des plans plus tarabiscotés les uns que les autres. Et il faut dire qu’elle est sacrément entourée. Entre sa meilleure amie, Jane, qui fait autant flipper qu’elle peut se montrer adorable, Elsa, compagne de Jane, sage, timide mais qui peut se montrer surprenante, Adam, son homologue masculin, Julian, la diva et j’en passe, autant vous dire que vous allez bien rigoler. Beaucoup des personnages sont des clichés poussés à l’extrême mais l’écriture et le contexte le font oublier peu à peu. Pour compliquer son affaire, Grace a un frère Daniel et un père légèrement, beaucoup; extrêmement protecteurs et qui ne verraient pas d’un bon oeil son amour pour Samuel.

Dans le tome 2 Projet Bridezilla, on retrouve Grace Samuel et tous les autres pour de nouvelles aventures et autant vous dire que ça décoiffe. Sans spoil, ça parle mariage, devenir adulte et le rapport à soi (si si, à travers une sombre histoire de régime). Comme dans le tome 1, on rigole beaucoup mais on est aussi touché par cette ribambelle de personnages sur lesquels on en apprend un petit peu plus à chaque page.

Ce qui me plait dans ces livres, c’est la façon dont ils sont écrits. C’est simple, décomplexé et particulièrement efficace. Et petite particularité, Grace a tendance à ponctuer ses phrases avec des expressions hautes en couleurs et parfois d’un autre temps comme « nom d’une pipe en bois » ou « nom d’une truite » (expression que j’avais l’habitude de répéter à son autrice qui l’a subtilement inclue dans le livre) (bon oui, j’avoue, je suis fière d’avoir ce clin d’oeil dans le livre et alors ? C’est normal non ? C’est une délicate attention de son autrice :)). Ces livres se lisent (dévorent) très vite et sans faim. On prend plaisir à découvrir la vie des uns et des autres à travers les yeux de Grace. On a également la chance de faire un petit tour dans la tête de Samuel mais aussi de Daniel à la fin du tome 2.

Alors si vous voulez passer un bon moment de lecture, je vous conseille de foncer et de lire ces deux livres. Pour l’instant, ils sont disponibles sur Amazon en autoédition mais puisque son autrice a obtenu un contrat avec une maison d’édition, je suppose qu’ils seront probablement réédités et disponibles sur d’autres circuits prochainement.

Venez découvrir les aventures de Grace et Sam, vous plier de rire, avoir la larme à l’oeil et avoir le sourire grâce à ces deux livres.

Et au passage petit mot pour M.D. Bortoli : merci ma belle pour ses romans et ses aventures rocambolesques, ses personnages attachants, haut en couleur et tous les rires que tu as pu provoquer grâce à eux.

Résumé Projet Friendzone :

« Grace, 23 ans, catastrophe ambulante, flanquée d’amis tous plus barges les uns que les autres, d’un grand frère ultra-paternaliste et de sa femme parfaite -Kate Middleton en blonde- et complètement folle de Samuel, le meilleur ami de son frère.Voilà le résumé non exhaustif de ma vie.C’est pathétique je sais, mais il y a des choses qu’on ne contrôle pas -surtout sous l’effet de l’alcool- et me retrouver toute nue le lendemain du mariage de mon frère dans le même lit que mon béguin d’adolescence en fait partie.Me faire rejeter le lendemain comme une vieille chaussette, ça par contre je l’avais encore moins vu venir…Dixit ma meilleure amie je suis dans sa « friendzone »: terme barbare pour expliquer qu’étant « la-petite-soeur-de-son-meilleur-ami’, je suis intouchable.Le truc c’est que ça ne m’arrange pas, mais alors PAS DU TOUT! Il va falloir que je trouve un moyen de sortir de cette zone à la mords-moi-le-noeud très vite! Ça ne devrait pas être très compliqué non?Non?« 

Résumé Projet Bridezilla :

« Gracie is BACK ! Avec Samuel ! Oui, oui, oui, beau blond est ENFIN accroché à moi -et à mes seins- comme une moule à un rocher ! Il était temps… Plus d’un an et demi de roucoulades, des fêtes de fin d’année familiales en prévision et le mariage d’un de ses amis à Las Vegas. Je vais découvrir la ville du vice et de tous les plaisirs ! Ma vie est finalement calée : travail, amour, plus d’incidents rocambolesques -enfin, moins souvent- et je suis sereine. Ce week-end va être par-fait ! Bon je dois juste faire attention à ne pas provoquer de drame lors du mariage. Mais de toute façon : qu’est-ce qui peut BIEN m’arriver de dingue à Las Vegas, hein ?« 

2 commentaires sur “Projet Friendzone – Projet Bridezilla de M. D. Bortoli

Ajouter un commentaire

  1. putain je ne savais MÊME PAS que tu avais un blog.
    ou alors tu me l’as dit un jour et c’est parti dans les méandres de ma mémoire sélective.
    j’ai sûrement retenu les paroles du générique de Pincesse Sofia à la place…

    J'aime

  2. Comment t’es trop un amour de la vie!
    j’te kiffe baybay!

    (ouais c’est sûrement le commentaire le plus développé que j’ai pu faire de tout le week-end…)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :