Europe,  France

Week-end en Dordogne

Cet été, nous avons eu la chance avec V. de pouvoir passer un petit week-end en Dordogne . Alors, voici un petit article sur ce court périple des plus agréables !

Tout d’abord, il n’y aura que peu de photos car mon appareil a décidé de faire grève… J’ai prévu d’investir prochainement dans un nouvel appareil mais je dois attendre d’avoir un budget suffisant. Bref, nous sommes partis le vendredi soir, direction la Dordogne et plus précisément, Aillac. Pourquoi Aillac ? Parce qu’il y avait un marché gourmand et l’ami qui nous accueillait nous avait proposé de nous y rendre pour manger avant d’aller chez lui.

Aillac et Sarlat :

Après deux heures de route, nous arrivons à Aillac, joli petit village. On retrouve notre ami et on mange sur le pouce. Et puis, on reprend la voiture pour nous rendre à Sarlat. Après une bonne nuit de sommeil, on se rend au marché de Sarlat. On en profite pour acheter des fraises et visiter le centre-ville qui est des plus jolis. On se rend dans un hôtel pour voir quelques expositions. C’est beau, il ne fait pas encore trop chaud donc on peut en profiter pour marcher un peu et flâner dans Sarlat tout en profitant d’un très bon guide : P. Nous visitons la cathédrale et contemplons la façade de la maison où est né De La Boétie. Après une matinée à flâner dans Sarlat, nous rentrons manger car l’après-midi s’annonce chargé.

Façade de la maison de La Boétie à Sarlat

Après nous être restaurés, nous reprenons la voiture et nous partons pour visiter le château de Castelnaud. Nous nous garons au niveau de la Dordogne et c’est parti pour une ascension dont on se souviendra pendant un moment ! En effet, nous ne nous étions pas rendus compte de la pente qui nous attendait et en plein cagnard, c’était pas franchement agréable. Néanmoins, après une ascension laborieuse, nous arrivons au château. Nous achetons un billet qui nous permet également de nous rendre aux Jardins de Marqueyssac.

Le château de Castelnaud :

Une fois dans le château, c’est reparti ! Il faut de nouveau grimper pour découvrir les différentes salles et profiter d’une vue des plus agréables sur la Dordogne. D’ailleurs, j’étais un peu envieuse des nombreux canoës. Il faisait vraiment très chaud et j’aurai bien passé un petit moment dans l’eau. Le château de Castelnaud est très intéressant surtout si vous êtes intéressés par les armes du Moyen-Âge et après. Il dispose d’une très grande collection d’armes, d’armures et les salles sont assez bien fournies en ce sens.

De plus, en haut, vous disposerez de très beaux points de vues sur la nature et les villages environnants. Après cette visite, nous décidons de boire un petit verre et de reprendre la route pour aller visiter les jardins de Marqueyssac.

Vue du château de Castelnaud

Les jardins de Marqueyssac :

A l’origine, on souhaitait faire plusieurs châteaux en plus des jardins mais la chaleur a eu raison de notre motivation et nous nous sommes contentés des jardins. Et c’était une très bonne idée !

Tout d’abord, on pouvait profiter plus facilement de l’ombre et donc souffrir un peu moins de la chaleur. Ensuite, les jardins de Marqueyssac sont particulièrement étendus et ne ressemblent pas vraiment à des jardins entretenus. Il est vrai que quand on rentre, on retrouve du buis taillé mais quand on déambule dans les allées, on se croirait plus en forêt.

La partie la plus proche du château est très entretenue. C’est là qu’on retrouve les fameux buis taillés, des paons ainsi qu’une volière avec de très beaux pigeons. Il y a également le squelette d’un dinosaure (si, si, je vous assure). Je ne sais pas trop ce qu’il fait là mais, il est en très bon état (ou en résine je ne sais pas). Dès notre arrivée dans le jardin, nous avons souhaité nous rendre au Belvédère pour profiter de la vue. Une fois encore, nous n’avions pas regardé où il se trouvait… Donc, nous avons traversé une bonne partie des jardins pour nous y rendre.

Vue depuis le Belvédère des Jardins de Marqueyssac

Nous avons traversé les jardins de A à Z. La seule activité que nous n’avons pas fait est la Via Ferrata. Sinon, nous avons vu tout ce qu’il y avait à voir et c’était très agréable (romantique comme V. n’a cessé de me le répéter durant la visite).

Une fois notre visite terminée, nous décidons de prendre un petit goûter avant de repartir pour Sarlat.

Une fois de retour à Sarlat, opération piscine et barbecue ! Un vrai programme de vacances qui nous a fait un bien fou !

Après une bonne nuit de sommeil, nous décidons de profiter de la matinée pour aller visiter un château tout proche de Sarlat : le château de Puymartin.

Le château de Puymartin :

Le château de Puymartin

On change de style par rapport au château de Castelnaud. Celui-ci est toujours habité par les propriétaires. Il est d’ailleurs dans la même famille depuis toujours. C’est un très beau château et je vous conseille de faire la visite guidée. En effet, cette dernière vous permet de voir certaines salles qui sont très intéressantes. De plus, sans la visite guidée, je trouve que peu de salles sont accessibles comparé au prix de l’entrée.

Nous avons profité de la visite guidée et découvert l’histoire de ce château. Notamment la légende de la Dame Blanche qui hanterait les lieux. Les salles sont très belles. On trouve de très beaux vitraux dans la chapelle mais aussi dans l’une des salles du château.

Bref, si vous êtes dans le coin, passez y faire un tour ! En y allant à l’ouverture le matin, nous étions également peu nombreux ce qui est plus agréable pour la visite guidée.

Petit tour aux Eyzies :

Après cette visite très enrichissante, nous décidons d’aller faire un tour aux Eyzies. Au départ, on pensait faire un tour dans le musée de la Préhistoire. Quand on a vu la taille du musée, on s’est ravisé et on s’est baladé dans la ville.

Nous avons profité pour acheter quelques victuailles. Après une matinée aussi productive, nous avons décidé de rentrer et de profiter de la piscine jusqu’à notre départ pour rentrer à Toulouse !

Ce week-end nous a fait beaucoup de bien ! Je n’ai pas de vacances ce qui n’est pas très facile à gérer même si c’est un choix. Alors pouvoir quitter Toulouse et prendre l’air, c’était une bonne chose. Je pense que nous retournerons prochainement en Dordogne pour faire Lascaux mais aussi visiter d’autres châteaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :