Le Grau du Roi, Florac et les Cévennes

Le mois dernier, nous sommes partis entre amis, à deux reprises.

Tout d’abord, nous avons décidé de profiter d’un week-end au soleil et à la plage lors de la Pentecôte au Grau du Roi.

La famille d’un ami possède un logement là-bas et à accepter que nous nous y rendions. Faire rentrer 8 personnes dans un espace restreint était cocasse mais au moins, on se tenait chaud ! Il n’y en a pas vraiment eu besoin puisque le week-end était bien ensoleillé et nos journées se sont résumées à dormir, boire, manger et aller à la plage. Ah et jouer à des jeux de société, d’ailleurs, sachez que le Uno est le jeu de société le plus dangereux de l’univers et celui capable de créer le plus de soucis en un minimum de temps. Je n’ai malheureusement pas pris de photos de cet endroit mais en tout cas, j’aimerais bien y retourner pour découvrir un peu plus cette région que j’ai visité en famille il y a de ça pas mal d’années maintenant.

Deux semaines plus tard, nous remettons ça et cette fois, nous partons à la conquête de Florac et des Cévennes. Au programme : 22km de canoë dans les gorges du Tarn, une randonnée de 9 km et profiter du beau temps et du soleil. Un peu trop d’ailleurs, vu les nombreux coups de soleil du week-end. C’était sportif mais, nous en avons bien profité. Ma patte folle n’était pas des plus épanouies (en particulier durant la rando’) mais nous avions choisi une rando facile et ombragée ce qui nous a permis de ne pas mourir au soleil et de ne pas finir à l’hôpital pour brûlures. Pourtant, nous avions mis de la crème mais il semblerait que celle-ci n’était pas waterproof. Nous avons retenu la leçon, la prochaine fois que l’on passe la journée sur l’eau, nous vérifions que la crème est waterproof pour éviter de faire de la concurrence aux écrevisses.

Grâce à cette expérience, nous avons découvert qu’il existait un tube de biafine format familial et qu’il était possible de le finir en un week-end et avoir besoin d’en racheter avant le départ. Nous aurons bien profité, mangé (oui la nourriture c’est important aussi) et pour ma part, découvert un endroit complètement inconnu et dont je ne soupçonnais pas l’existence.

Faire les Gorges du Tarn en canoë permet de profiter de la beauté des paysages et d’aller à Hauterives, petit village qui ne possède aucun accès routier.

Je n’ai presque aucune photo de ces week-ends, trop occupée à en profiter mais en tout cas, c’est avec plaisir que j’y retournerai.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :