Europe

Carcassonne

A l’occasion du passage d’I., un ami cubain de V., nous avons décidé d’aller refaire un petit tour dans la Cité de Carcassonne afin de faire lui faire découvrir la ville médiévale et le dépayser encore un peu plus.

L’avantage d’habiter à Toulouse, c’est qu’on est qu’à une heure de route de Carcassonne et donc, il est très facile de s’y rendre en voiture. Nous sommes donc partis sur une journée. Nous avions déjà fait un petit tour dans la Cité il y a deux ans mais c’est avec grand plaisir que nous y sommes retournés. L’atmosphère qui se dégage de cette ville est très agréable.

Il y a deux ans, je me souviens que la première chose que j’ai eu envie de faire quand je suis arrivée au pied des remparts, c’était d’imiter les Monty Python dans Sacré Graal !. Manque de bol, on avait pas de noix de cocos. Rebelote cette année, j’avais vraiment envie de faire le tour des remparts en imitant un cavalier sur son cheval avec le bruit de noix de cocos pour remplacer le bruit des sabots. Mais je m’éloigne du sujet….

Alors Carcassonne, à vrai dire, à part la Cité, je n’ai pas trop visité la ville et son centre-ville. C’est dommage car en passant en voiture, il m’a semblé que c’était plutôt douillé et sympathique. Il faudra remédier à ça la prochaine fois que j’y retournerai. Ce que j’ai vraiment apprécié lors des différentes visites que j’ai faite, c’est cette impression d’être tout petit. En effet, la structure de la Cité est tellement immense et imposante qu’on se trouve tout petit quand on est dedans ou aux alentours. L’avantage de la Cité de Carcassonne, c’est que en une journée on peut avoir fait le tour. On peut visiter la cathédrale, visiter le château et ainsi, faire un tour sur les remparts (par contre, si vous avez des problèmes avec vos papattes comme c’est mon cas, méfiez-vous, il y a beaucoup d’escaliers et ils sont irréguliers), flâner dans les rues ou tout simplement, vous poser dans un coin et imaginer qu’elle était la vie il y a très longtemps. La visite du château (qui est un musée) est gratuite pour les moins de 25 ans. Les remparts et le château sont d’ailleurs classés au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, si c’est pas classe ça. Pour faire la visite dans son ensemble, il faut compter 3 heures à peu près (tout dépend si vous vous arrêtez à chaque pierre ou si vous êtes plutôt un rapide).

Pour ce qui est de se restaurer, je ne connais pas très bien les bonnes adresses mais dans la Cité, j’ai été manger à l’Auberge de Dame Carcas et c’était pas mal du tout. Un peu cher et lourd à digérer peut-être mais on ressort en ayant plus faim et calé pour un après-midi bien rempli.

Dans tous les cas, il va falloir que V. et moi retournions à Carcassonne afin de visiter l’intégralité de la ville et pas seulement la Cité. Je pense qu’il y a d’autres choses à voir et ce serait dommage de ne pas en profiter. Pour le retour, nous nous sommes arrêtés à Saint Férréol afin de faire une petite balade près du lac. C’était bien sympathique. Nous sommes rentrés à Toulouse par les petites routes et c’était vraiment agréable. Il est vrai qu’avec l’autoroute, on oublie qu’il y a de très beaux paysages le long des routes. C’était d’ailleurs assez marrant d’entendre et de voir I. s’émerveiller face aux paysages très différents de ce qu’il avait l’habitude à Cuba. Visiter des villes françaises avec des étrangers vous permettent de voir des choses auxquelles vous ne prêtez plus attention par habitude de les voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :