Divers,  Littérature

Les neiges de l’éternel par Claire Krust.

Un peu comme je l’avais déjà fait pour le livre La vie sexuelle des super-héros, j’ai eu de nouveau envie de partager une de mes lectures.

Déjà parce que c’est une demoiselle de ma promo qui l’a écrit mais aussi parce que c’est réellement une bonne surprise et un bon moment de lecture !

Ce livre se lit vite mais on ne s’ennuie pas ou ne regrette pas sa longueur car elle est correcte et l’histoire explore chaque personnage bien assez en profondeur. Je vous invite donc à découvrir l’histoire de Yuki, Seimei, Akira, Sayuri, Shota et Takeshi, leurs relations les uns par rapport aux autres et tout ça sur fond de Japon féodal imaginaire. L’avantage de ne pas parler du Japon “réel” pour le lecteur, est que cela simplifie grandement le langage spécifique et donc un néophyte peut facilement comprendre les quelques termes techniques ou spécifiques (d’ailleurs, très bien explicité dans le roman). C’est donc un livre accessible par et pour tous.

Concernant le contenu, c’est très contemplatif (selon les termes même de l’auteur haha) mais pas ennuyant. On se fait surprendre (enfin ça a été mon cas et plus d’une fois) par l’évolution de certains personnages ou certains événements. On devine aussi parfois ce qui va se passer sans vraiment discerner quelles vont être les conséquences sur tel ou tel personnage. Comme je disais, le fait que ce Japon soit fictif permet certaines libertés à l’auteur mais aussi au lecteur. En effet, l’imagination peut travailler encore plus que lorsque l’histoire prend place dans un lieu précis et est guidée par une description toute aussi précise. Ici, on peut s’imaginer le Japon féodal comme on en a envie (le lecteur est néanmoins guidé par certaines choses en particulier en ce qui concerne l’architecture ou encore, l’habillement mais le reste est libre). Autre point qui m’a beaucoup plu durant cette lecture, le fait que cette histoire ne soit pas chronologique. En effet, cette absence de chronologie permet de constater l’évolution de certains personnages à différentes étapes de leur “vie” (ou mort pour le fantôme).

Bref, si vous n’avez plus rien à lire, foncez !  C’est vraiment un bon premier roman !

Résumé :

“Dans un Japon féodal fantasmé, cinq personnages racontent à leur manière la déchéance d’une famille noble. Cinq récits brutaux qui voient éclore le désespoir d’une jeune fille, la folie d’un fantôme centenaire, les rêves d’une jolie courtisane, intrépidité d’un garçon inconscient et le désir de liberté d’un guérisseur.
Le tout sous l’égide de l’hiver qui s’en revient encore.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :