Europe

Bordeaux

Bordeaux ou à la découverte d’une ville inconnue. J’ai décidé (et profité d’une réduction SNCF) d’aller à Bordeaux. C’est à 2h de Toulouse en train (oui c’est à peu près le même temps en voiture mais pas le même confort on va dire).

Et autant dire que je n’ai pas été déçue par cette petite escapade d’une journée. Je suis partie le matin et rentrée le soir et je n’ai pas chômé durant cette journée. Arrivée à la gare, je m’en vais direction Place de la Bourse. Ne connaissant pas du tout la ville, j’ai fait une petite recherche Google préalable afin de voir quels endroits sont réputés. Néanmoins, c’est surtout le hasard et Google Maps qui m’ont guidée. En chemin, je passe devant l’église Sainte Croix. Je ne suis pas entrée pour la visiter mais, l’architecture extérieure était des plus sympathiques. J’ai croisé un grand nombre de tags et autres pièces de Street Art que je me suis amusée à prendre en photos. Ce qui m’a le plus impressionné, c’est le côté ancien de la ville. Il faut dire qu’étant originaire du Nord-Pas-de-Calais où on a un peu pris cher avec les deux guerres mondiales, c’est toujours dépaysant d’être dans une ville dont on ressent l’histoire à travers les âges. Je n’ai aucune idée de quand date la plupart des bâtiments du centre de Bordeaux. Dans tous les cas, cela donne un charme certain à cette ville. De même, on trouve de nombreuses portes pour entrer dans le centre historique.

A force de déambuler sans but, je découvre la basilique Saint-Michel. Le temps varie d’ensoleillé à pluvieux et redevient ensoleillé. Je me croirai à la maison. Par la suite, je poursuis mon chemin et arrive place de la Bourse où l’on trouve le Miroir d’eau, attraction touristique, il me semble, la plus connue de Bordeaux. Je passe devant des nouvelles portes ainsi que des colonnes. Je décide de quitter les quais pour repartir dans la ville afin de manger quelque chose avant de reprendre ma visite de la ville. Après avoir avalé un sandwich (oui, je n’étais pas sur Bordeaux pour très longtemps et j’avais envie de profiter un maximum de la ville), je repars au hasard. Je vais jusqu’au Jardin Public, passe par le Parc des Allées de Chartres et finit nez à nez avec le monument aux Girondins, modeste construction toute en subtilité …

Oui comme vous voyez, c’est très discret comme monument mais, c’est très bien réalisé. Je continue mon petit tour en me dirigeant vers les quais et  reposent un petit peu mes papattes en m’asseyant à proximité de la Garonne, qui est bien plus crade qu’à Toulouse. (Désolée pour les bordelais qui passeraient par ici, mais franchement, c’est pas joli-joli). Je repars déambuler dans le centre, et prend plaisir à me perdre dans ces rues d’un autre temps. Je finis par m’arrêter sur la place de la basilique Saint-Michel, dans un petit salon de thé avant de repartir vers la gare.

Mon excursion d’une journée prend fin, retour à Toulouse. Mais, je pense que je vais repasser à Bordeaux, car cette ville est tout de même bien jolie même si la légende prêtant que les bordelais ne font pas partie des gens les plus sympathiques, à vérifier ! (Ceci est une blague, merci aux bordelais de ne pas me crucifier sur la place publique x) )

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :